Morbihan aéro musée expose un avion à réaction

va 4072511 1

Le président Denis Le Fur et Jean Gosselin, le secrétaire, devant le Fouga CM 170 Magister en cours de remontage des ailes.

Les membres de l'association Morbihan aéro musée ont fait le point, vendredi, sur l'année passée, mais aussi sur les projets et les espérances pour l'année à venir.

« Un travail remarquable »

L'événement marquant 2015 aura été l'exposition dédiée au 70e anniversaire de l'armistice, une exposition centrée sur les bombardements alliés dans le Morbihan durant la Seconde Guerre mondiale. « Un travail remarquable de recherche sur le passé de l'aérodrome », constate le président, Denis Le Fur.

L'avion de la Patrouille de France dans le hangar n°4

Depuis quelques jours, un nouvel appareil trône au sein du hangar n° 4, près du Maurane Saulnier 733 : un Fouga CM 170 Magister, un avion à réaction emblématique de formation des pilotes de l'armée de l'air.

Conçu en France au début des années 1950, il a longtemps servi d'avion de voltige à la Patrouille de France.

Ce modèle appartient à Serge Le Fol, un passionné d'aviation et utilisateur de la plate-forme.

Riche programme en 2016

« Nous étudions avec le maire Gérard Guilleron comment mettre en valeur le patrimoine historique de l'aérodrome, qui possède des vestiges intéressants, comme ses hangars qui abritaient des bombardiers Heinkel 111 », dévoile Denis Le Fur.

En juillet, l'association a pour projet de mettre à l'honneur le colonel Bove, décédé aux commandes de son Dewoitine 520 lors du meeting en juillet 1986 sur l'aérodrome. « Une exposition qui tournerait autour cet avion et de ses pilotes comme le lieutenant Le Gloan, un as breton tombé dans l'oubli. »

Un autre hommage sera rendu à quatre membres d'un équipage d'un bombardier Hampden de la Raf (Royal Air Force, armée de l'air de l'armée britannique) abattu en novembre 1940, lors d'une mission sur Lorient. Tous étaient âgés de moins de 20 ans, et il s'agirait du premier équipage descendu lors de la bataille de l'Atlantique.

Autres projets pour 2016 : la création d'un parc aéro-loisirs tourné vers les jeunes ; l'aménagement du cargo du Nord-Atlas pour en faire une salle d'exposition, voire une salle de réunion ou de conférence ; et pourquoi pas la création d'un musée vivant avec un atelier d'entretien.

Journal Ouest-France du lundi 21 décembre 2015 - Edition : Vannes - Rubriques : Monterblanc


Le Morbihan aéro musée pilote plusieurs projets ambitieux

va 4072511 1

Fabien Le Guernevé (en haut, à droite), adjoint à la jeunesse à la ville de Vannes, a assisté à l'assemblée générale du Mam.

Les membres de l'association Morbihan aéro musée (Mam) ont tenu leur réunion annuelle, samedi.

Forte d'une quarantaine d'adhérents, l'association est née il y a un an, avec l'objectif de sauvegarder le patrimoine historique et culturel de l'aérodrome de Vannes Monterblanc. « Nous voulons rassembler le maximum de documents », déclare l'équipe de bénévoles, rassemblée autour de son président Denis Le Fur.

Ambitieuse, elle a défini plusieurs projets de restauration et de rénovation, notamment celui de la préservation du Nord Atlas 2 501 (propriété de la ville de Vannes) arrivé à l'aérodrome en 1984. Pour compléter l'avion en bon état, des pièces devraient être acheminées de Caen où un semblable est voué à la destruction. Quant au T 33 qui appartient à l'Us Air Force, il est en attente de remontage des ailes.

Les hangars, propriétés de la commune, demandent des travaux d'entretien (mise hors d'eau, rénovation du sol, sécurité et accessibilité). « On va s'attacher à monter un dossier avec l'appui de la commune pour qu'ils soient inscrits au classement des monuments historiques car se sont les seuls de ce type encore debout en France », explique Jean Gosselin, secrétaire.

Les membres de l'association veulent également maintenir en état de vol d'autres appareils de collection, notamment le Morane Saulnier 733, mis à disposition par son propriétaire.

Commémoration et exposition

Autre projet qui tient à coeur à Georges Le Mer, celui de raviver la mémoire de quatre pilotes anglais abattus avec leur Hampden au-dessus de Pluneret. Des contacts vont être pris avec cette commune afin d'organiser une cérémonie commémorative.

En préparation aussi, une exposition consacrée à la Première Guerre mondiale, avec des photos inédites prises par le père de Philippe Morel, observateur et pilote. « Les gens sont demandeurs, il ne faut pas les décevoir. Le maire prête une attention particulière à cette association. Nous devons recruter des membres actifs comme d'anciens mécanos à la retraite pour nous apporter des conseils », lance le président. Ce dernier aimerait développer l'éducation des jeunes à travers des ateliers de découverte et d'aéro-loisirs.

Le bureau du Mam est composé de : Denis Le Fur, président ; Jean Gosselin, secrétaire et commission archive ; Philippe Morel, trésorier ; Gérald Lapacherie, communication ; Thierry Civadier, aéro-loisirs.

Contact : Denis Le Fur, président, tél. 06 82 26 48 67.

Journal Ouest-France du mardi 13 octobre 2015 - Edition : Vannes - Rubriques : Monterblanc

 


Les ailes de la victoire aux anciens hangars Allemands

va 4072511 1

De gauche à droite : M. Le Fur, président du Morbihan Aéro Musée, Gérard Guilleron, le maire, M. Delmon directeur du cabinet du préfet, M. Bayeux, président de l'office des anciens combattants.

Pour marquer la victoire des alliés et la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'office national des anciens combattants et la municipalité ont inauguré vendredi, l'exposition consacrée aux aviateurs alliés dans le Morbihan, ainsi que l'histoire de l'aérodrome durant la seconde guerre. Cette exposition se tient au hangar N° 4 du Morbihan Aéro Musée (MAM) qui hébergea des escadrilles allemandes de Messerschmitts et de Heinkell. « Ces héros morts pour la France, ne doivent pas demeurer dans l'oubli. Le devoir de mémoire apparaît indispensable » souligne le maire Gérard Guilleron. « L'implantation d'unités allemandes marque un tournant dans l'histoire de la plateforme et le développement des infrastructures à des fins militaires. Ces marques sont encore visibles sur ce site unique ».

Récemment, la commune vient d'acquérir les trois hangars, les seuls de ce type en France et les parcelles y attenantes. Romain Delmon, directeur du cabinet du préfet souligne : « merci à ses acteurs qui oeuvrent pour la variété de la transmission de la mémoire, un complément d'information pour le public, les familles et les passionnés ». Ce dimanche, l'exposition est visible tout comme les deux associations présentes. Liberty Breizh Memory Group avec ses véhicules et son camp américain et l'association historique Air mémorial qui présente les recherches de fouilles aéronautiques.

 

 

Journal Ouest-Francedu dimanche 17 mai 2015 - Edition : Vannes - Rubriques : Monterblanc

 

 

 


Un air d'Amérique, ce week-end, à l'aérodrome

va 4072511 1

Liberty Breizh Memory Group a installé son camp américain aux portes du Morbihan aéro musée.

Ce week-end, l'exposition Les Ailes de la Victoire, présentée à l'aérodrome, a été une véritable réussite. En familles, les visiteurs ont déambulé entre le camp américain de l'association Liberty Breizh Memory Group et le hangar n° 4, où se tenait l'exposition sur les aviateurs alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Des restes d'avions abattus dans le Morbihan ont aussi été présentés par l'association Air mémorial, qu'elle a découverts lors de fouilles archéologiques.

Samedi et dimanche, les membres d'Air mémorial ont pu récupérer de nombreuses informations et des documents auprès de particuliers. Ils sont toujours à la recherche de photos et de renseignements concernant l'activité de l'aérodrome durant la Seconde Guerre mondiale et le camp militaire américain, implanté en 1918.

Dans leur camp, les membres du Liberty Breizh Memory Group étaient équipés d'uniformes de l'infanterie américaine, de tentes, d'équipements et de véhicules d'époque, comme des Jeep, des Dodge et des GMC. Certains portaient des uniformes de l'US Army Air Force, d'autres des uniformes des parachutistes SAS de la France libre, qui ont oeuvré dans tout le département de juin à août 1944.

Tous les véhicules et les uniformes appartiennent aux adhérents de cette association qui a réalisé et cofinancé cette exposition, dont c'était la première présentation. Elle sera visibl, jusqu'au samedi 30 mai, à la médiathèque de Monterblanc.

Journal Ouest-Francedu jeudi 14 mai 2015 - Edition : Vannes - Rubriques : Monterblanc

 


Une exposition sur les aviateurs alliés à l'aéroport

va 4072511 1

Les membres de l'association Liberty Breizh Memory Group reconstitueront un camp militaire américain de la Seconde Guerre mondiale.

L'Office national des anciens combattants du Morbihan, l'association Morbihan aéro-musée et l'Association bretonne du souvenir aérien 1939-1945 propose Les Ailes de la Victoire, une exposition sur les aviateurs alliés, leur action et leur sacrifice dans le Morbihan, entre 1935 et 1945, au hangar N° 4, ce week-end.

En 20 panneaux, elle retrace l'histoire de l'aérodrome de Vannes-Monterblanc, qui servait de base à l'armée de l'air allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Celle-ci était chargée de défendre le Morbihan contre les raids américains et anglais qui bombardaient Saint-Nazaire et Lorient. Cette exposition évoque aussi le sacrifice des femmes et des hommes, en particulier dans le Morbihan.

Samedi et dimanche, les membres de l'association Liberty Breizh Memory Group reconstituera aussi un camp militaire américain avec des tenues et des véhicules d'époque.

Créée en 2008 à Plouharnel, celle-ci réunit des passionnés de véhicules et de tenues militaires ou civils du début du XXe siècle jusqu'à la fin des années 1960, en privilégiant l'époque de la Seconde Guerre mondiale et les forces alliées. Elle participe à des commémorations, des expositions, des rassemblements, des bourses d'échange et des camps.

Samedi 16 et dimanche 17 mai, exposition Les Ailes de la Victoire, à l'aérodrome, au hangar N° 4, près de l'Étrier vannetais. Elle sera ensuite présentée, jusqu'au 30 mai, à la médiathèque de Monterblanc.

Journal Ouest-Francedu jeudi 14 mai 2015 - Edition : Vannes - Rubriques : Monterblanc